05 décembre 2018

Instinct Grégaire

Au delà de dire les gilets jaunes c'est bien, c'est pas bien (moi je suis pour certaines revendications mais pas vraiment pour la manière de les demander quand elle impacte le quotidien d'autres gens pour qui également c'est la merde mais qui doivent aller bosser), il faut s'interroger sur le fait qu'on soutienne un mouvement sans réfléchir au point où ça devient ridicule comme dans l'exemple que je cite. C'est un comportement qui peut devenir dangereux parce que ça montre à quel point les gens sont manipulables et les gens manipulables peuvent être utilisés à n'importe quelle fin. 

Donc ne soyez pas une masse bête et suiveuse! Si vous klaxonnez, ne le faites pas pour faire comme tout le monde, faites-le parce que vous êtes d'accord avec les gilets jaunes (ou bien à la rigueur parce que vous êtes très hypocrite et pressé, et que vous le faites pour votre propre cul, mais au moins vous avez réfléchi un minimum à la raison pour laquelle vous le faites).

 

 

Ce blog devient trop politique, je commence à m'effrayer moi-même!

26 novembre 2018

Lundi - le Jour du Fanart: Quand les personnages de la Rose de Versailles lisent Innocent Rouge

Oui je conçois que c'est un peu private joke comme fanart, parce qu'il faut connaître les deux manga. Disons juste que l'auteur d'Innoncent Rouge a décidé de faire un manga situé à l'époque de la Révolution avec une femme blonde qui s'habille en homme tout en réfutant toute assimilation au monument du shojo manga qu'est La Rose de Versailles malgré un parallèle trop évident, et qu'il fout des grands coups de parpaing à la gueule des fnas de ce dernier dès qu'il en a l'occasion en nous rajoutant du trash dans une scène pleine de pétales de rose.

 

Bref lisez les deux.

21 novembre 2018

Qui sait, je pourrais peut-être en faire un métier

La collection s'agrandit asez lentement, mais au moins j'arrive à éviter les doublons:

Untitled-1

20 novembre 2018

Rappel: Concours BD pour les dix ans du Blog!!! Un tome de Réflexions (très) Affligeantes à gagner!!

Edit: Je fais une relance pour le concours BD, sachant qu'à ce jour je n'ai reçu que deux participations et que je trouve un peu dommage que personne d'autre n'ose se lancer! Allez les gens, sortez un peu de votre zone de confort!

Eh bien oui, j'ai décidé de faire les choses en grand pour cet anniversaire!!

(Comment ça, j'aurai plutôt pû faire une IRL géante autour d'une piscine?!).

Et en quoi consiste ce concours bd?

Créer votre propre Réflexion Affligeante, bien sûr!!

(Comment ça "Bien sûr? Et comment qu'on sait ce que c'est une Réflexion Affligeante nous?!")

Bon voici les règles du jeu:

Une Réflexion Affligeante, c'est une situation de préférence vécue (mais si vous inventez je vous en voudrez pas, c'est pas comme si j'allais mener une enquête sur votre vie pour vérifier) ou une réflexion personnelle tournée en un gag d'une seule image.

Untitled-1

Le seul impératif est que l'image doit impérativement être dessinée par vous-même (pas de réutilisation de Google image, pas de photomontage), quitte à ce que vous vous dessiniez en bonhomme baton ou que vous redessiniez une photo de vous-même avec du papier calque, qui sait, ça pourrait créer des vocations!

Le concours est ouvert jusqu'au 25 décembre 2018 à minuit. Chaque participant pourra envoyer une seule propostion par mail à sandrine.mariko@gmail.com sous forme d'image au format jpeg, png, gif ou tout autre format que vous voudrez du moment que Photoshop CS6 est capable de l'ouvrir. Le jury sera composé de moi-même et éventuellement d'un avis extérieur en cas de grave dilemne (ça m'évitera d'avoir à tirer à la plouf!).

Les Lots:

La Réflexion Affligeante la plus réussie remportera le tome 2 de ladite série dédicacé à son nom.

Les deuxièmes et troisièmes places gagneront une aquarelle dédicacée à leur nom.

 

Woualà, woualà!

A vos crayons! J'ai hâte de voir ce que vous allez me pondre!

Posté par Mariko Shinobu à 14:04 - 6 personnes ont déjà commenté sous la menace de la tignasse - Infos
- Permalien [#] - Tags : , , ,

Pub

17 novembre 2018

Puisque c'est le jour auto-déclaré pour râler

Et de toute façon, je considère que la technologie des voitures électriques (et même hybrides) est encore trop récente pour être fiable et performante, ça marche pas toujours si bien que ça, et quand on doit rouler beaucoup tout au long de l'année, c'est pas le plus pratique (genre comment je fais sur des festivals bd comme Sainte Enimie ou Massillargues Atuech où il n'y a pas de bornes sur place? Le but premier de posséder une voiture c'est je le rappelle de pouvoir aller où on veut comme on veut sans contrainte).

10 novembre 2018

Et un pavé dans la mare, un!

Je m'attends à une vague de haters, mais il n'empêche que j'aimerais exprimer un point de vue qu'on n'entend pas assez, celui des travailleurs qui ont des métiers qui ne leur laissent pas le loisir de faire grève, et qui donc cumulent les emmerdes du gouvernement sans pouvoir se manifester et les emmerdes des grèvistes et bloqueurs.

En tant qu'auxiliaire de vie à domicile, je ne peux pas me passer de mon véhicule pour travailler car je dois me déplacer d'une personne à une autre, parfois dans des secteurs ou à des horaires mal ou pas désservis (moi j'ai deux bus par heure qui passent dans mon patelin et c'est déjà beaucoup par rapport à d'autres endroits), donc je me prends en plein dans la gueule la hausse des prix du carburant. Mais comme les infirmiers ou les aide-soignants, je ne peux pas me permettre de faire grève et de laisser tomber les personnes dont je m'occupe pour grogner contre Macron ("T'as qu'à changer de boulot", qu'on me dira, sauf que j'ai beau traversé la rue, j'ai pas trouvé). Même porter un brassard ne servirait à rien parce que personne ne le verrait au domicile des gens.

Donc oui, ça me gave de me dire qu'en plus je vais subir des perturbations potentielles en allant travailler parce que d'autres pensent que ça va gêner les politiques s'ils bloquent leurs concitoyens (et parfois les insultent au passage parce qu'ils ne sont pas grèvistes).

Je suis d'accord qu'il faille montrer un ras-le-bol, mais le 17 novembre, ce serait pas mieux d'aller manifester devant l'Elysée?