17 janvier 2010

Avec ça tu vas manger moins d'boulettes pour sûr...

Pourquoi ai-je de plus en plus l'impression que les catastrophes naturelles ça devient du grand spectacle, des super-productions dont on s'arrache les images-chocs à la télé, et dont on fait des produits dérivés comme des cds de "soutien" dont un tiers des bénéfices partira à Aznavour?

Après oui, bien sûr, c'est horrible, il faut qu'on soit au courant, il faut qu'on se sente mal dans nos petits culs de français moyens épargnés par le climat et la terre, il faut mobiliser des dons qu'on ne saura jamais où ça va finir, mais ce désespoir dont on nous mitraille, on le banalise petit à petit à le faire passer à l'écran dans des surenchères de morbide.

Et quand la misère humaine sera devenue banale, ben tu pourras tranquillement déguster ton petit dessert pendant que Claire Chazal te balance l'agonie tiers-mondiale dans la gueule, même pas peur!

Et filmer les gens en train de crever au lieu de les aider sera primé aux oscars.

Oui c'est pas drôle aujourd'hui. Les méchants diront qu'en fait tout ça c'est pour faire des records de stats avec un sujet d'actualité.