23 avril 2010

Non mais attends, c'est vrai quoi, la teuhon qu'on se paye!!

Suite de l'interrogatoire! Il fallait rendre hommage à Obama qui, pieds et poings liés par la diplomatie, doit supporter le nain sans lui coller une baigne. Avec Stef au lycée, on a vécu ça nous aussi, le pot de colle qui s'était auto-proclamée amie et qui se permettait les pires familiarités avec nous. Barack, on est de tout coeur avec toi dans cette terrible épreuve.