19 juin 2012

Geek Faëries - Level 3: Tables rondes

Je sais d'avance que ce strip restera profondément obscur pour la moitié des lecteurs du blog!

02 février 2011

Après la vie en rose...

scan_copy

Pour l'histoire, j'ai eu cette phrase hautement philosophique lors d'une conversation téléphonique avec mon cousin (qui à la base me demandait juste si je m'étais acheté ma nouvelle télé, sauf que j'en veux une à écran cathodique, donc d'occasion, et que ça fait deux fois que je tombe sur des téloches qui marchent à moitié (la première n'avait que le son, la deuxième, un problème de péritel, et comme on est au Tout Numérique, forcément, je pouvais rien recevoir dessus)).

Et sinon je continue avec le traditionnel, mais il m'est avis que photoshop aurait plus réussi à celui-ci (surtout qu'au final, il y avait très peu de couleurs à utiliser). Je vais donc essayer d'instaurer plus ou moins la politique suivante: j'utiliserai plus le traditionnel pour les dessins ayant un certain nombre de détails à mettre en couleur (parce que sur photoshop, les petits détails, ça m'énerve, et j'arrête pas de les oublier, surtout si il y a plusieurs cases et que je zoome sur un autre dessin), ou les strips plutôt longs, car là encore, photoshop ça m'énerve et ça me fatigue les yeux et je ne voudrais pas avoir à refaire de séances d'orthoptie. Les feutres vont donc m'aider à préserver mon capital vue (vous avez vu comment on reste dans le sujet du dessin même en parlant d'autre chose, hein?). Et pour les fanarts (quoique), gags en une ou deux-trois cases pas pleines de détails, j'utiliserai photoshop (bon de toute façon, je l'utilise toujours un minimum, vu que je tape encore le texte des bulles, mais vous avez compris). Et à ceux qui se demandent si j'ai adapté mon style au traditionnel: pas vraiment non, mais du coup la palette de couleur est quand même bien modifiée par rapport à celle que j'utilisais sur photoshop. Et puis, je pense que le fait qu'avec les feutres je sois obligée d'encrer mes crayonnés fait que mes traits sont un peu plus épais; d'autre part j'ai une marge de manoeuvre assez réduite en traditionnel: si je me loupe au crayon et que je gomme trop, ça va se voir, et puis après, il faut aussi pas se louper pour encrer et colorier sans dépasser ou faire baver les feutres, donc je crois que j'ai inconsciemment fait des choses pas trop compliquées pour les réussir du premier coup (oui parce que sous photoshop, je colorise juste le crayonné, même sale, raturé, avec plusieurs traits non gommés, toutes ces saletés que je perd 3 heures à effacer à la gomme magique, en me disant que je gagne du temps à pas recommencer le dessin à zéro.....).

Allez une petite illu plus réaliste juste comme ça pour la route:

scan_copy