21 février 2013

Beaucoup de texte et un peu de dessin (et de pub aussi)

Je cause pas beaucoup de ce qui se passe dans ma vie professionnelle depuis que je n'ai pas été titularisée, mais là j'avais envie d'exprimer mon ressenti, surtout que pour une fois c'est du tout positif. J'ai dû reconstruire tout un projet professionnel, avec pas mal de doutes et de perte de confiance en moi à cause de l'Education Nationale, et repartir à la recherche d'une formation, parce que mes diplômes au final ne me servent pas à grand chose. J'espère pouvoir poursuivre sur un BPJEPS en septembre, pour pouvoir travailler avec des personnes en situation d'handicap, mais bon les caisses des régions sont vides, et toute motivée que je suis on m'a bien fait comprendre qu'il ne fallait pas trop compter sur un financement. Mais au moins avec mon Bafa je pourrais commencer à faire du périscolaire, bosser dans les médiathèques et les maisons pour tous en attendant, ce sera un peu plus rentable que les cours particuliers.

 

Sinon je vous conseille vraiment si vous voulez passer votre Bafa de le faire avec les Eclaireurs et Eclaireuses de France, d'une part parce qu'on vous le finance contre un peu de bénévolat chaque mois, qu'il y a plus de modules de formations disponibles en plus du Bafa (Formation séjour et vacances adaptés et Formation au métier d'animateur scout), que vous n'avez pas à trouver de stage pratique puisqu'il se fait en camp d'été avec les Eclaireurs,  et qu'en plus ça vous fait de l'expérience à rajouter sur votre CV (et croyez-moi ça fait jamais de mal)!

Ah et bien sûr c'est du scoutisme laïque (on passe pas le week-end à chanter "Jésus revient" autour du feu, histoire de rassurer ceux qui comme moi sont athées jusqu'au cou).

 

Et aussi le foulard des Eclaireurs c'est la classe!!