31 mai 2017

Une super nouvelle quand toi-même tu te sens régulièrement à la limite de tomber dedans....

Mais la fatigue physique, mentale et émotionnelle qu'on peut accumuler au travail, c'est vrai que ça n'a rien à voir avec les maladies professionnelles (sarcasme)...

    C'est clair, il y a des gens qui en burnout se retrouvent en dépression voir internés mais non ce n'est pas une maladie professionelle ... Je me demande où est l'intelligence des dirigeants en prenant une décision pareille.

    Posté par Coralie, 31 mai 2017 à 09:18 | | Répondre
  • C'est très simple :
    1- de plus en plus de gens font des burn-out, étant donné l'état du monde du travail de nos jours (et ça va pas en s'améliorant)
    2- alors ça va coûter de plus en plus de sous à la sécu (ou aux patrons aux Prudhommes ?)
    3- mais vous vous rendez- pas compte, ma brave dame, la sécu n'a plus de sous, et les patrons, il faut pas les braquer
    4- pouf, on enlève le burn-out, comme ça, apu de problème ! (en théorie)

    A ce stade, le cynisme, c'est presque de l'art.

    Posté par Estelle, 31 mai 2017 à 09:38 | | Répondre
  • Putain de merde . . . les cons !

    Bon courage... et si tu as l'occasion de t'arrêter pour une autre raison, n'hésite pas. Et surtout ne commet pas l'erreur de sacrifier ton sommeil pour tout ça... La seule personne a pouvoir prendre soin de toi, c'est toi, et dans ces cas là ça relève de l'urgence vitale. Accroche-toi. :/

    Posté par Rynn, 31 mai 2017 à 10:26 | | Répondre
    • J'ai des congés en juillet ça va me faire du bien. Et normalement si je tiens le ryhtme mon dossier de diplôme devrait être quasi plié la semaine prochaine, ça me fera ça de moins...

      Posté par Mariko, 31 mai 2017 à 17:38 | | Répondre
  • Inadmissible, surtout quand de tels cas ne font que se répéter et augmenter. J'espère sincèrement que Macron n'aura pas la majorité aux législatives et que cette mesure sera de suite retirée

    Posté par Martin, 31 mai 2017 à 10:44 | | Répondre
  • Quand je pense qu'il y a quelques années, ils avaient déjà retiré la pénibilité au travail pour les aides soignants et infirmiers... Rassurant.
    Bon courage à toi pour tes projets. Pense à faire des pauses, même si pour ça nous devons avoir moins de publications sur ton chouette blog. Prend soin de toi <3

    Posté par Camille, 02 juin 2017 à 12:38 | | Répondre
  • C'est sûr qu'au sénat, la maladie professionnelle la plus préoccupante, c'est l'obésité et autre problèmes cardiovasculaires, train de sénateur oblige

    Posté par Ping, 02 juin 2017 à 17:37 | | Répondre
Nouveau commentaire

Pub