09 janvier 2010

Histoires de feignasses...

Je suis la honte de la promo. Je vous raconte pas les têtes qu'elles font les coupines quand je parle d'épilation!!

  • mdr

    C'est un incontournable des cours classés de "soporifique". Pour pas avoir la tête en arrière faut que tu la laisses en avant, appuyée sur ta main, le coude bloqué par un classeur ou une copine de confiance, et tu caches le tout avec tes cheveux, ça marche plutôt bien x)
    Ca doit être sympa les cours avec toi n'empêche ! lol

    Posté par Rynn Barton, 09 janvier 2010 à 09:59 | | Répondre
  • ZZZzzz

    haha,l'art de dormir en cours,tout un programme x)

    Posté par Babawa, 09 janvier 2010 à 11:43 | | Répondre
  • n'empêche qu'en dormant, tu prends plus de note que la studieuse Kelly !!! Alors moi je dis que tu peux continuer à dormir autant que tu veux !!!

    Posté par Candy Trash, 09 janvier 2010 à 12:18 | | Répondre
  • Souvenirs de fac...
    Je m'endormais aussi en amphi, toutes les semaines, à la même heure (13h30) dans un amphi où la voix monocorde du prof résonnait bien... La tête plongeait brusquement en avant, certains prenaient même des paris sur l'instant exact... On m'a d'ailleurs surnommé Ray à l'époque, en "hommage" à Raymond Barre qui dormait à l'assemblée nationale... tout un programme!

    Posté par nirgal, 09 janvier 2010 à 16:55 | | Répondre
  • ^^ moi c'est en maths que je m'endors ...
    heureusement je suis au dernier rang

    Posté par yuukii makura, 09 janvier 2010 à 18:19 | | Répondre
  • Me too

    Moi, c'est la même chose, sauf que je suis au lycée ! Après le repas du midi (entre autres), une fois sur deux, je pique du nez en cours, entre cinq et vingt minutes... Et pourtant je suis une élève très sérieuse, mais depuis la cinquième j'ai l'habitude de dormir, ou du moins me reposer.
    L'astuce, c'est de se caler le menton dans la main, ou de s'appuyer la joue sur le bras. Parce que dormir tête en arrière, en effet c'est rapidement grillé. Et ridicule. C'est ma hantise quand je suis dans le bus ^^

    Posté par shachou, 09 janvier 2010 à 23:29 | | Répondre
  • Trop marrant et tes copines qui prient pour que tu ne ronfles pas. Ça m'est arrivé de piquer du nez et de m'endormir en cours.

    Posté par nina, 10 janvier 2010 à 11:42 | | Répondre
  • haha j'aimerai trop voir ta tête quand tu dors la tête en arrière! je pense que si t'avais fait ça au lycée je t'aurai laissée dormir pour le fun, mais j'aurai quand même eu sacrément honte!

    Posté par eina, 10 janvier 2010 à 12:40 | | Répondre
  • La peur de réussir

    Les profs attendent toujours que passent les quelques minutes durant lesquelles nos cerveaux ne soient plus disponibles pour commencer à distiller les nouveautées et aproffondissement - pas question de dire tous les trucs interessants d'un coup, des fois qu'un étudiant sortirait de sa torpeur au mauvais moment. En y méditant on croirait qu'ils ont peur que nous obtenions nos années et de réussir leur boulot de prof.

    Et vas-y que je commence toujours par un rappel du cour précédent (soit dit en passant largement plus instructif que sa vertion dix fois plus longue), que je te colle un premier cour sur l'historique de la matière, alors que c'est un sujet dont on ne parlera jamais en contrôle et que tout le monde sait d'avance qu'il manquera des heures plus tard, et que j'explique pas d'où sortent les matrices E et P mais bavasse 30 mn sur le déterminant des matrices d'ordre 2 uniquement (mais c'est pas grave si vous tombez sur une 3 à l'exam, vous le repasserez à la deuxième session)

    la plage horaire que je doit surmonter c'est entre 1 et 3H -quand l'effet énergétique du repas n'agit plut et que la digestion commence. Après je ne risque rien.

    Tient bon Kelly! Vive les profs de TD qui nous réexpliquent le cour qu'on ne comprend jamais -évéllé(e)s ou non!

    Posté par Blue bear, 10 janvier 2010 à 18:46 | | Répondre
  • Et encore, ce serait pire si tu parlais en dormant, genre si tu te mettais à raconter des secrets pervers ! ^^

    Posté par Gwen, 10 janvier 2010 à 20:51 | | Répondre
  • Mais justement ça va bien arriver un jour, vu que je suis une effroyable somnambule qui hurle dans son sommeil et cogne quiconque se trouve ds le même lit. ça n'arrive pas la journée, parce que je clignote, 5Q secondes éveillées, cinq secondes je dors, mais il y a tjrs le risque.

    Posté par mariko la geek, 10 janvier 2010 à 21:22 | | Répondre
  • oh non! oh non! Pour en rajouter immagine que tu dorme en TD, donc avec un petit commité et que tu parles de quelqu'un dans la salle

    Posté par Blue bear, 11 janvier 2010 à 17:40 | | Répondre
Nouveau commentaire

Pub