09 juin 2009

Un truc de vampires (j'me souviens pas si ça avait un nom!)

Alors voilà, en l'an de grâce 2004-2005 à vue de nez (oui parce que là pour le coup j'avais pas marqué la date sur les pages) je décidais de faire un manga, un vrai de vrai, en noir et blanc yihaaa (encore ce que je préfèrais avant de découvrir photoshop), sur les vampires (je suis une abominable adepte!! bon j'en étais pas vraiment à mon coup d'essai, j'avais commencé à écrire un roman avec une vampire dedans, mais c'était en cinquième, je tapais ça sous windows 98 avec des pures illustrations sous paint à la souris! Faudra que je récupère ça d'ailleurs, euuuh si je trouve un support qui passera sur le vieil ordi et le mien... ce truc doit bien avoir des ports usb mais est-ce qu'il va reconnaître la clé? Et j'ai pas de fente pour disquettes sur mon portable... Bon on verra, je vous allèche là, la réponse ben ce sera une surprise, si vous voyez arriver ça un jour sur le blog... quoique quand je vais avoir ça sous les yeux je risque d'avoir trop honte...).

Donc pour en revenir à nos moutons, oui j'ai essayé de faire un manga, arrêté au bout de 8-9 pages (c'est la moyenne d'abandon généralement, ya guère qu'avec les M.A.G.I.C. que j'ai été plus coriace!), j'ai même été jusqu'à changer mon style du tout au tout, en prenant pour base pour les visages ceux des persos de Mint Na Bokura, le seul manga que j'avais à l'époque (non j'ai pas recopié Pokémon!! Je sais que le résultat n'en est pas loin, mais non!). Aloooooooooreuuh l'histoire, pour peu que je m'en souvienne dans ma petite cervelle de geek et au vu des dialogues vaguement crayonnés sur certaines pages, c'était sensé parler de Néfertia, une jeune vampire supra chiante qui vit avec son grand frère dont je retrouve plus le nom dans un superbe amas de ruines de château au fin fond de la forêt Transylvanienne, jusqu'au jour où la menace des méchants chasseurs de vampires les forcent à se séparer. Le grand frère, après lui avoir au préalable donné un médaillon lui permettant de prendre forme humaine, envoie Néfertia dans un lycée pour filles (euuuh où je sais même pas si j'y avais réfléchi...). Dans ce lycée, Néfertia devait se faire malgrè elle des amies, dont une gothique (admirez la continuité de la tradition dans l'ensemble de mon oeuvre, lol!!), et avoir pleins d'aventures et de problèmes à cause que les chasseurs de vampires ben ils lâchent pas le morceau. Bon je sais pas si ça aurait donné grand chose au final, mais au moins je suis fière de vous assurer que pas une fois dans ce manga non terminé il n'aurait été question de vampires qui brillent au soleil (d'ailleurs les miens ils sortent que la nuit - sauf grâce au pouvoir du médaillon)!!

Enfin bon voilà, j'ai bien bavassé, personne a dû en lire la moitié, le temps est venu de mettre les scans des pages (comme d'hab je scanne celles que j'avais le plus bossé, pas les pages où ya que les visages de dessinés!). Comme je l'annonce dans le titre, j'ai justement oublié comment j'avais appelé ce manga, alors nommons-le juste L'Histoire sans Dialogue pas Finie avec des Vampires:

vampires   vampires_001

vampires_002   vampires_003

vampires_005   vampires_006

vampires_007